assistance hôpitaux publique de Paris

Pathologies rachidiennes lombaires

Il existe cinq principaux groupes de pathologies rachidiennes lombaires prises en charge dans le service :
Le premier groupe des pathologies rachidiennes lombaires correspond aux pathologies lombaires chroniques d'origine multifactorielle. Ces pathologies sont prises en charge dans le service par une remise en activité physique, un soutien psychologique et social.

Le second groupe correspond aux pathologies lombaires d'origine discale. C'est essentiellement la sciatique mais également la discopathie active qui sont prises en charge dans le service, en général en associant des infiltrations à une rééducation axée sur le renforcement des muscles rachidiens ainsi que dans certains cas la confection d'un corset.

Le troisième groupe correspond à la pathologie rachidienne liée à un rétrécissement du canal lombaire. La prise en charge thérapeutique associe en général des infiltrations à une rééducation axée sur l'ouverture dynamique du canal lombaire.

Le quatrième groupe correspond à la scoliose dont la prise en charge associe en général des infiltrations, des tractions vertébrales, de la rééducation axée sur le renforcement et l'étirement des muscles de la colonne vertébrale.

Le cinquième groupe correspond à la pathologie rachidienne lombaire inflammatoire que l'on rencontre essentiellement dans la spondylarthrite ankylosante. La prise en charge est axée essentiellement sur la rééducation et la kinésithérapie, à la fois en piscine mais également à sec. On associe en général à cette prise en charge la confection d'un corset visant à lutter contre les déformations rachidiennes.