assistance hôpitaux publique de Paris

Pathologies rachidiennes cervicales

Les pathologies rachidiennes cervicales regroupent trois types de maladie.

L'arthrose cervicale représente le premier groupe de pathologies rachidiennes cervicales. Cette pathologie est essentiellement prise en charge par des infiltrations de corticoïdes, de la rééducation axée sur le renforcement des muscles rachidiens et un travail proprioceptif. Il est parfois utile d’associer la confection d’une minerve lors des poussées aiguës de la maladie.

Le second groupe de pathologie prise en charge est la cervicalgie posturale de la femme jeune. La symptomatologie se résume à une fatigue douloureuse du cou maximum en fin de journée sans douleurs la nuit. Les traitements sont essentiellement axés sur le renforcement musculaire et le travail proprioceptif avec comme objectif l’apprentissage d’un auto-programme réalisable facilement par le patient à domicile.

Le troisième groupe rassemble les maladies inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoïde et la spondylarthrite ankylosante. Les manifestations cliniques sont essentiellement inflammatoires mais également liées à la destruction du rachis cervical. La prise en charge des pathologies cervicales inflammatoires est principalement non médicamenteuse et axée sur la confection de minerves permettant une stabilisation de la colonne vertébrale. Plus rarement, des infiltrations de corticoïdes peuvent être effectuées. Une indication chirurgicale est parfois posée lors de la rencontre hebdomadaire multidisciplinaire des pathologies du rachis qui regroupent des médecins de médecine physique et de réadaptation, des rhumatologues, des radiologues ostéoarticulaires, des chirurgiens orthopédistes et des neurochirurgiens.